Il faut sauver l'ancre de l'US Navy !


Cette histoire incroyable débuté en 2015. Lors d'une banale réunion de travail, au sein de l'association présidée par Valérie Blouin, présidente de l'Association les Américains et la 6e Flotte à Villefranche-sur-Mer, nous avons déclaré aux membres de l'association présents que nous avions découverts, ici et là, au centre de la rade, plusieurs ancres militaires abandonnées. L'une d'elle pourrait bien être renflouée afin de commémorer ces futures manifestations célébrant le 50e anniversaire du départ du dernier bâtiment de guerre de l'U.S. Navy, à Villefranche. La mission est alors lancée. En 2016, Les archéologues sous-marins d'Anao, l'aventure sous-marine (FMAS) mettront tout en oeuvre avec leurs nombreux partenaires afin de sauver ce monstre d'acier estimé à 5 tonnes environ. Photographies sous-marines, mesures, nettoyage, séparation de la chaîne de l'ancre, dégagement de sa base enfouie sous un mètre de sédiments... Autant de manoeuvres qui faciliteront le jour "J" son sauvetage et la totale réussite de l'opération. Par 22 mètres de profondeur, cette ancre de 3 mètres de haut sera tout d'abord séparée de sa chaine estimée à environ 30 mètres de long et pesant plusieurs tonnes. Tout est prêt désormais pour que le renflouement débute le mercredi 7 décembre 2016 au lever du jour. Une chaîne de solidarité incroyable autour de ce projet complètement fou. Grâce à l'action de 4 parachutes gonflés d'air, il faudra 11 tonnes de poussée pour faire décoller du fond marin ce monstre d'acier positionné droit comme un i et abandonné depuis plusieurs décennies en rade pour une raison encore indéterminée. Une opération délicate qui ne supportera aucune erreur. Mais le renflouement est une totalement réussite et une prouesse technique incomparable. Dans un bouillonnement assourdissant, les parachutes amarrés à l'ancre géante la décollent du fond et perce la  surface de l'eau dans un bouillonnement assourdissant. L'ensemble sera remorqué délicatement pour être échoué près du bord, par 5 mètres de fond, au pied de la citadelle, au parking Wilson. Son renflouement définitif sera programmé le lundi 16 janvier, au lever du jour, devant, notamment les enfants des écoles de Villefranche et de nombreuses personnalités de la région. C'est grâce à l'action d'une grue de levage immense positionnée à terre par la société Piovano, qu'à 9 heures 24, le lundi 16 janvier, cette ancre  fera enfin surface sous les applaudissements et les hourras de la foule. Elle rejoindra alors, lentement, en plusieurs manoeuvres effectuées par les grutiers, son site de présentation. Une fois à terre, son origine précise sera officiellement confirmée par un officier de liaison de l'US Navy. Elle a été dévoilé symboliquement, le vendredi 20 janvier, à 11 heures, par le vice-amiral Christopher W. Grady et toutes les autorités politiques et militaires de la Méditerranée. Deux bâtiments de guerre mouillés en rade à cette occasion. Pour les Américains le destroyer lance-missiles USS Carney DDG 64 et pour la Marine nationale l'aviso F794 "Enseigne de vaisseau Jacoubet". Des cérémonies anniversaires présidées par le vice-amiral de la 6e Flotte Christopher W. Grady, commandant en chef de la 6e Flotte de l'US Navy.

Nous avons prouvé à tous, une fois encore, nos compétences et notre efficacité, avec nos partenaires, à mener de telles opérations historiques. Dorénavant cette ancre magnifique symbolisera l'amitié profonde entre la France et les Etats-Unis.

 

 

 
 

 

Accueil

Anao, l’aventure sous-marine est un club de plongée créé en 1985 à vocation archéologique. Mais pas seulement. La protection de la faune et de la flore de Méditerranée demeure une des priorités de cette bande de passionnés des fonds marins. Un patrimoine riche et fragile dont les membres tentent à travers leurs nombreuses actions de sauvegarder les moindres vestiges de ces civilisations de la mer aujourd'hui disparues.

Ces traces du passé sont menacées par les nombreux pillages et le développement des activités humaines sur tous les rivages méditerranéens.

Anao est le nom donné il y a 2500 ans par les premiers marins grecs au rivage de Beaulieu-sur-Mer. Sur ce site antique, ces valeureux marins créèrent un comptoir afin de partager leur culture et leur savoir. Lorsque les puissantes rafales du Mistral chassent les navires de la rade de Villefranche-sur-Mer, la baie d'Anao demeure, depuis des siècles, un refuge idéal.

N'hésitez pas à venir découvrir notre superbe exposition d'archéologie dédiée aux routes commerciales de la Méditerranée dans l'Antiquité ! Le Musée de préhistoire régionale de Menton présente de véritables petites merveilles mises au jour tout autour de Mare Nostrum.

  

Les formations archéologiques fédérales se sont parfaitement déroulées au Centre de sauvetage aquatique de Monaco. Avec huit niveaux 1 et trois instructeurs (Alain Cascio, Marc Petit et Denis Larroque), la Commission scientifique de la FMAS peut être fière de cette cuvée 2015. Les futures formations archéologiques sont déjà programmées en octobre 2016.
Félicitations à tous ces passionnés qui mettront dorénavant leur énergie au service du patrimoine sous-marin de notre région. Mention spéciale à Paolo Meardi et Pierre Frolla pour leur soutien.
Voici l'article paru sur l'édition Nice de Nice-Matin. 

 

   

Article Nice-matin archéologie sous-marine

   

                                    

 

 

La rade nous livre ses secrets lors de la prospection 2014

Malgré une météo capricieuse, les archéologues d'Anao, l'aventure sous-marine (FMAS) viennent  de réaliser une superbe prospection archéologique en rade de Villefranche. Les coups de mer répétés de ces dernières semaines ont fait apparaître du fond marin une multitude de pièces archéologiques exceptionnelles et même une nouvelle épave non répertoriée et datée à priori du 17e siècle. Et c'est pas fini. Car durant les jours à venir, ces passionnés de notre histoire locale, vont mettre toute leur énergie et leur science afin de boucler cette prospection 2014. Il est temps dorénavant de nettoyer, de rincer, de photographier, de dessiner, de restaurer et d'étudier tout ce patrimoine sous-marin qui viendra tout naturellement remplir, dans quelques mois, les musées de la Côte d'Azur. Entre objets de marine en bronze, en étain et en argent, vases des plus rares, jarres provençales, assiettes finement décorées de Ligurie, de Montelupo  et de Catalogne, boulets de canon en pierre et en fer, verreries de Venise... Et même une superbe ancre antique en pierre d'une centaine de kilos... De petites merveilles qui par leurs découvertes retracent les escales des grandes puissances de Mare Nostrum en rade de Villefranche. Félicitations à toute l'équipe !

Eric Dulière.

 

 

 

 

 

Logo Anao