L'ancre va faire surface le lundi 16 janvier à 9 heures du matin !



C'est parti ! Après l'ultime réunion technique, le maire de Villefranche M. Christophe Trojani vient d'arrêter la date, l'heure et surtout le lieu de présentation définitif de cette ancre géante. Elle mesure environ 3 m 30 de haut pour 1 m 80 de large et un poids évalué à 5 tonnes environ. Munie d'une grue de 80 tonnes, la société Piovano procédera le lundi 16 janvier 2017 en tout début de matinée, vers les 9 heures, au fond du parking Wilson, face à la mer, à sa sortie officielle de l'eau. Depuis le 7 décembre 2016, jour de son spectaculaire renflouement, elle reposait depuis par 5 m de profondeur, au bord du rivage, en attendant d'être hissée hors de l'eau. Par sa présentation au public, ce monstre d'acier symbolisera l'amitié entre les USA et la France. Elle devrait sortir de l'eau vers les 9 heures, pour être délicatement déposée sur un camion et transportée quelques dizaines de mètres plus loin. Elle rejoindra enfin son lieu de présentation, face à l'entrée de la gare maritime au port de la Santé. Elle sera légèrement restaurée dans les jours qui suivront afin d'être inaugurée, en grande pompe, le vendredi 20 janvier 2017. L'aventure sous-marine continue, Eric Dulière, chef de mission, président d'Anao, l'aventure sous-marine, président de la Commission scientifique de la Fédération monégasque des activités subaquatiques. www.clubanao.org et www.ussixthfleet-villefranche.com

 

 

 

 

Accueil

Anao, l’aventure sous-marine est un club de plongée créé en 1985 à vocation archéologique. Mais pas seulement. La protection de la faune et de la flore de Méditerranée demeure une des priorités de cette bande de passionnés des fonds marins. Un patrimoine riche et fragile dont les membres tentent à travers leurs nombreuses actions de sauvegarder les moindres vestiges de ces civilisations de la mer aujourd'hui disparues.

Ces traces du passé sont menacées par les nombreux pillages et le développement des activités humaines sur tous les rivages méditerranéens.

Anao est le nom donné il y a 2500 ans par les premiers marins grecs au rivage de Beaulieu-sur-Mer. Sur ce site antique, ces valeureux marins créèrent un comptoir afin de partager leur culture et leur savoir. Lorsque les puissantes rafales du Mistral chassent les navires de la rade de Villefranche-sur-Mer, la baie d'Anao demeure, depuis des siècles, un refuge idéal.

N'hésitez pas à venir découvrir notre superbe exposition d'archéologie dédiée aux routes commerciales de la Méditerranée dans l'Antiquité ! Le Musée de préhistoire régionale de Menton présente de véritables petites merveilles mises au jour tout autour de Mare Nostrum.

  

Les formations archéologiques fédérales se sont parfaitement déroulées au Centre de sauvetage aquatique de Monaco. Avec huit niveaux 1 et trois instructeurs (Alain Cascio, Marc Petit et Denis Larroque), la Commission scientifique de la FMAS peut être fière de cette cuvée 2015. Les futures formations archéologiques sont déjà programmées en octobre 2016.
Félicitations à tous ces passionnés qui mettront dorénavant leur énergie au service du patrimoine sous-marin de notre région. Mention spéciale à Paolo Meardi et Pierre Frolla pour leur soutien.
Voici l'article paru sur l'édition Nice de Nice-Matin. 

 

   

Article Nice-matin archéologie sous-marine

   

                                    

 

 

La rade nous livre ses secrets lors de la prospection 2014

Malgré une météo capricieuse, les archéologues d'Anao, l'aventure sous-marine (FMAS) viennent  de réaliser une superbe prospection archéologique en rade de Villefranche. Les coups de mer répétés de ces dernières semaines ont fait apparaître du fond marin une multitude de pièces archéologiques exceptionnelles et même une nouvelle épave non répertoriée et datée à priori du 17e siècle. Et c'est pas fini. Car durant les jours à venir, ces passionnés de notre histoire locale, vont mettre toute leur énergie et leur science afin de boucler cette prospection 2014. Il est temps dorénavant de nettoyer, de rincer, de photographier, de dessiner, de restaurer et d'étudier tout ce patrimoine sous-marin qui viendra tout naturellement remplir, dans quelques mois, les musées de la Côte d'Azur. Entre objets de marine en bronze, en étain et en argent, vases des plus rares, jarres provençales, assiettes finement décorées de Ligurie, de Montelupo  et de Catalogne, boulets de canon en pierre et en fer, verreries de Venise... Et même une superbe ancre antique en pierre d'une centaine de kilos... De petites merveilles qui par leurs découvertes retracent les escales des grandes puissances de Mare Nostrum en rade de Villefranche. Félicitations à toute l'équipe !

Eric Dulière.

 

 

 

 

 

Logo Anao