Trésors d'épaves débarque à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Une nouvelle exposition proposée par la municipalité de Saint-Jean-Cap-Ferrat et Anao, l'aventure sous-marine entièrement dédiée à la Méditerranée. Au menu: des photographies sous-marines signée Olivier Jude et Sylvie Laurent, le Club cartophile et patrimoine de Saint-Jean, de l'archéologie sous-marine avec la présentation du célèbre tesson de saint Hospice, du corail de Méditerranée, de l'Histoire avec la présentation des fortifications du Duché de Savoie proposée par Eric Guilloteau... Tout pour découvrir les mille et une merveilles de notre Mare Nostrum... Inauguration le samedi 1er avril, à 11 heures, salle Neptune, sur le port de plaisance. Du 1er au 21 avril, tous les jours, de 14 heures à 18 heures.

Un livre "Des vestiges et des hommes" est en préparation. Vous pouvez le découvrir dès à présent


Des fouilles archéologiques de toute première importance

Chaque année, sous la direction des différents cadres d'Anao, d'importantes recherches sont menées dans notre région. Mais la rade de Villefranche-sur-Mer reste un des principaux lieux pour mener ces études patronnées par le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines du ministère de la Culture. Bien abritée des vents dominants, pas de courant, très accessible au départ du port de la Darse, peu de navigation durant les mois d'hiver, un eau relativement chaude, profondeurs faibles, entre 6 et 25 mètres maximum de profondeur...

Les meilleures conditions sont réunies afin de mener d'importantes recherches scientifiques sur ce célèbre lieu de mouillage. C'est en 1991 que ces fouilles ont débuté avec une première prospection effectuée sur le gisement de la Batterie des Deux-Rubes. Là,  entre 6 et 18 mètres de profondeur, on découvre bon nombre de ces vestiges anciens abandonnés des hommes. Ils nous renseignent, des siècles plus tard, sur les diverses flottes qui ont mouillé, en ce lieu, les ancres de leurs puissants navires de guerre et de commerce.