Trésors d'épaves débarque à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Une nouvelle exposition proposée par la municipalité de Saint-Jean-Cap-Ferrat et Anao, l'aventure sous-marine entièrement dédiée à la Méditerranée. Au menu: des photographies sous-marines signée Olivier Jude et Sylvie Laurent, le Club cartophile et patrimoine de Saint-Jean, de l'archéologie sous-marine avec la présentation du célèbre tesson de saint Hospice, du corail de Méditerranée, de l'Histoire avec la présentation des fortifications du Duché de Savoie proposée par Eric Guilloteau... Tout pour découvrir les mille et une merveilles de notre Mare Nostrum... Inauguration le samedi 1er avril, à 11 heures, salle Neptune, sur le port de plaisance. Du 1er au 21 avril, tous les jours, de 14 heures à 18 heures.

Un livre "Des vestiges et des hommes" est en préparation. Vous pouvez le découvrir dès à présent


Mise en valeur des "trésors" archéologiques sauvés des eaux :

Les plongeurs d'Anao, l’aventure sous-marine participent à de nombreuses manifestations sur le thème du patrimoine et de l’histoire maritime. Expositions et conférences sont régulièrement programmées afin de démontrer ce savoir faire ainsi que la qualité de nos études scientifiques. De nombreux partenariats sont établis avec notamment l'Unesco et son programme culturel Archaéomap. L'ouvrage final "Archaéomap, archaeological management policies" issu de ce programme européen réunissant les plus beaux chantiers archéologiques du bassin méditerranéen, vient d'être édité. Il retrace le passé maritime des plus grandes capitales méditerranéennes dont Villefranche-sur-Mer.

Nos travaux archéologiques y figurent pages 41 et 42. Sans oublier bon nombre de nos photographies sous-marines qui illustrent ce prestigieux ouvrage de référence. Il demeure à disposition de toutes les personnes intéressées par ces avancées scientifiques et historiques. De nombreuses collaborations sont en cours avec les collectivités locales et les musées d'archéologie. Ces échanges de données, de photographies, de dessins, de techniques de fouille et d'analyses du mobilier permettent de partager ce savoir incomparable. Sauvé des eaux lors de chaque mission archéologique, ce patrimoine est chaque année inscrit sur les précieux rapports de fouille qui seront transmis au DRASSM.

C'est Gaëlle Dieulefet, archéologue professionnelle, docteur en archéologie (g.dieulefet@gmail.com) qui est chargée dorénavant de l'établissement général de ces rapports de fouille ainsi que les contacts administratifs avec le DRASSM. Ces rapports de fouille sont un concentré de tous les résultats obtenus par les archéologues. Ces découvertes effectuées sous les eaux de la Méditerranée contribuent à l’enrichissement de nos racines culturelles à travers les siècles. Ces milliers d’objets lentement retirés des nombreuses épaves et des sites de notre région sont minutieusement restaurés et étudiés. Le fruit de ces fouilles archéologiques est largement relaté dans la presse locale et nationale ainsi qu'à travers les revues spécialisées du monde de la mer. L’intérêt grandissant du grand public envers l’archéologie sous-marine est attesté par les nombreuses marques de sympathie et d’encouragement qui nous sont adressées depuis la création du club. “Le savoir doit se partager, c’est un devoir”.

L'équipe Anao, l'aventure sous-marine !